Adrift trio

Issu d’une rencontre entre deux cyclocampeurs Peter Perfido et Jean-Alexis Montignies sur les routes, bientôt rejoint par Jean-Marc Grassler et ses machines, ce trio brosse par le mélange des timbres d’inouïs paysages sonores.

Le premier album « Still Afloat » est sorti en 2017 sur le label Idiophonics

 Musicien autodidacte (guitariste, violoncelliste, flûtiste…), spécialiste des  musiques amérindiennes, il participe au cinquantenaire du Musée de l’Homme à Paris et donne une conférence sur l’intégration des cordophones dans la musique rituelle andine dans le cadre du cercle des Américaniste à Zurich. En 1995, son enregistrement de terrain en Bolivie pour les archives inte-rnationalles des musiques populaires du musée d’ethnographie de Genève, Bolivie, est récompensé par le Prix Charles Cros. 

En 2004, il fonde le label associatif Idiophonics et collabore à divers projets, dont le groupe post rock Laimaha, le trio à cordes Vlad Ogourietz et le duo Makhnovista. En 2006, il réunit une vingtaine de musiciens pour créer le collectif Idiophonics Sporadic Orchestra. En 2008, création de Aion3.

Récemment, il a entre autre collaboré avec Melanie Fischer, Thollem McDonas, Eugene Chadbourne, Michel Pilz, Kris Adams, Mike O’Neil, Paul Davis

  Originaire de Lille, il arrive en Suisse en 1994 pour son métier d’ingénieur. En parallèle, il étudie avec Christiane Legrand, Muriel Dubuis, Médéric Collignon,Thierry Péala et Claudia Solal. 

En 2005, il crée le spectacle sur le thème de la nourriture La cerise sur le piano, puis en 2007 le duo jazz intimiste piano-voix avec Lucien Behrens. 

En 2009, admis à la Haute École de Musique de Lausanne, il obtiendra le bachelor en jazz, à la voix avec Susanne Abbuehl. Il chantera au festival de jazz de Montreux dans le spectacle d’Adrien Barazzone Ni fleurs, ni couronnes et montera le projet Xi4 qui réinterpète chansons françaises avec la liberté des jazz. 

Depuis 2010 il est aussi soliste, bassiste et coach vocal pour le groupe Voix de garage ou il fait la connaissance de Lee Maddeford.

Il enseigne le chant. Ses recherches vocales l’amène à utiliser la voix comme instrument qu’il explore dans les recoins les plus fous. L’Adrift Trio est ainsi un terrain de son idéal.

  La carrière de Peter Perfido couvre quatre décennies et quatre continents. Il commence à jouer la batterie au début des années 60 à l’âge de 8 ans. Autodidacte, il se plonge dans la vague du rock british, influencé par The Beatles, The Who, The Kinks, The Animals.

Dans les années 70, il découvre le jazz et les musiques improvisées. Ainsi commence une vie de recherche de nouvelles formes d’expressions.

Est et l’ouest des États-Unis et du Canada, Japon, Corée, Philippines, Algérie, Turquie, Russie, Hongrie et toute l’Europe de l’ouest sont les pays visités. Il joue avec de superbes musiciens parmi lesquels Chet Baker, Lee Konitz ,Gary Peacock, Art Lande, Anthony Braxton, Tomasz Stanko, Lou Bennett, Ed Schuller, Bob Degen, Heinz Sauer, Jack Gregg, Kent Carter, Lonnie Plaxico,  Stephen Haynes, Jimmy Woode, Rasul Siddik ,David Friedman, Michele Hendricks, Kris Adams, Julian Priester.